En mer vers le groenland, Voyages en terres polaires (2/3)

En mer vers le Groenland: Voyages en terres polaires 1/3

La plus grande île du monde dont la superficie représente cinq fois la France. Les 9/10 xième sont recouverts par la Calotte glaciaire.

En mer voyage en terre polaires

Le Danaë navigue dans la mer du Labrador. Et, bientôt, aux abords du continent quelques silhouettes se profilent : ça et là des blocs de glace surnagent, la magie s’opère. Imposants, énormes, les icebergs, véritables chefs d’œuvre posent le décor d’une aventure hors du temps. Le bateau se faufile au milieu de ces sculptures flottantes, guidées par les forces des vents et des courants.

En mer, Tous les passagers, bien encapuchonnés, jumelles à la main, appareils photos, caméra, veillent sur le pont, aux aguets. Le soleil pointe son nez et éclaire les blocs de glace tel un formidable projecteur faisant scintiller toute une palette de couleurs du bleu profond, aux turquoises. Spectacle hallucinant où le génie créateur de la nature se dévoile à vos yeux sous la forme d’un incroyable enchevêtrement de formes étranges : une tortue géante, un requin, un hydravion ! Un atoll ? On imagine.

En mer Au pays des Inuits : Nanortalik, et l’île d’Amassalik

Le princess Danae est sur rade devant Nanortalik, petit village, situé au sud de l’île .A 13h, le soleil est au rendez vous et très vite, les passagers s’entassent dans les chaloupes pour mettre pied dans la commune. Elle représente l’une des premières habitations de l’île, aussi bien pour les Inuits que pour les colonisateurs scandinaves. Fondé en 1770, le village a été déplacé afin d’améliorer sa fonction de port. Les maisonnettes, toutes de couleurs vives se découpent devant les hauteurs du continent. Les Inuits, ravis, vous accueillent avec un large sourire ; ils vivent principalement de la pêche .Les enfants, joyeux, souvent édentés, circulent en trottinette mais déjà la civilisation occidentale a pénétré cette île et les ados, adoptent le même look que les européens : cheveux en pétard, jean dégoulinant, inséparables de leur portable.

Ici, en mer règne en déesse sur toutes les créatures marines mais il ne faut pas en abuser  car telle est la légende : les pêcheurs reviennent  bredouille, et une famine s’installe .Les tupilaks, autrefois utilisés pour jeter de mauvais sorts comptent parmi les souvenirs à ramener .Sculptés dans la corne de narvai de caribou ; ils représentent des figures effrayantes. Vous assisterez à  la danse du masque et du tambour, qui, à l’origine représentait  un duel entre l’honneur et la dignité.

En mer, Voyages en terres polaires la suite demain

Une réponse à “En mer vers le groenland, Voyages en terres polaires (2/3)”

  1. Merci Élisabeth de nous faire rêver, les voyages nous emmène dans un imaginaire construit à chacun par sa personnalité qui fait du bien pour faire face au quotidien… (pensées positives) découvrez ici votre désir est votre ordre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*