ZUMBAMANIA

 

ZUMBAMANIA

ZUMBAMANIA: La zumba, c’est quoi ? Avant tout une activité festive où les participants de tous âges sont conviés à partager des instants uniques sur un enchainement de musiques de styles dans une ambiance très « caliente »

Le programme d’entrainement physique combine des éléments d’aérobic, de danse jazz avec des chorégraphies d’inspiration latine, mais aussi de variétés comme le Bollywood, la danse du ventre ou le swing, des airs africains ou indiens.

ZUMBAMANIA

ZUMBAMANIA

ZUMBAMANIA:: Les zumbettes

Mélanie DOAT , jeune maman dirige le centre Vitalitude à Gujan Mestras et anime avec passion ses cours d’une heure ; Une véritable boule d’énergie qu’elle insuffle à ses élèves , jeunes enfants à partir de quatre ans , ados, adultes ou séniors. Devant son public d’environ une trentaine d’adeptes le jeudi soir, au centre Kelus, elle est en piste, et exécute dans un rythme endiablé ses chorégraphies. Les élèves arrivent, vêtues de tenues colorées, portant souvent le sigle Zumba sur le maillot ou le collant. Une période de 5 à 15 minutes est réservée au réchauffement au début avec « Azumba », puis le rythme s’accélère. C est un hymne à la joie. « Remedy, danse hall, Suavemente salsa » : On se déplace, bras et jambes en mouvement en suivant la démonstration du professeur qui explique les différents pas : salsa, merengue, cumbia ; reggaeton, soca, kuduro, chacha, bachata…Entre chaque danse, une petite pause de 2 minutes pour reprendre son souffle, s’éponger le front, le visage et boire un coup : la bouteille d’eau est indispensable. Et hop ! Une nouvelle chanson dans l’air avec la suave « Lean on Radio », ça repart. La tête se vide ; occupée uniquement à scander les pas de la nouvelle chorégraphie ; difficile de bavarder mais à la fin du cours après une séance d’étirement, les langues se délient. Les vêtements ruisselants, les visages rosis, on repart heureux d’avoir brulé 500 calories.

ZUMBAMANIA:: LA musique et ses bienfaits

Le cours du lundi soir, toujours animé par Mélanie est précédé par la Zumba Toning dont l’objectif est le renforcement musculaire avec l’utilisation de poids dans les mains, des bâtons tonifiants. Elle peut s’accompagner d’une chaise pour sculpter son corps tout en souplesse : plus d’ailes de papillon sous les bras et des tablettes aux abdos ! L’aqua zumba utilise le concept de l’eau, la Zumba step, ce sont les pas de zumba avec un step . Un excellent remède pour retrouver sa ligne et certains médecins, la conseillent pour aider leur patient à gérer un handicap physique, y compris la maladie de Parkinson. Le programme est adapté suivant chaque tranche d’âge. Chaque fête est l’occasion de se réunir : halloween est célébrée, le22 novembre « zumba solidaire » au profit d’enfants atteints d’une maladie génétique, en juin les danseuses sont en scène !

La zumba a été inventée vers 1990 par le chorégraphe colombien Alberto Perez qui emmènera le concept aux Etats unis. LA Zumba Académy est fondée en 2005 pour encadrer la formation des instructeurs et la marque est déposée dans de nombreux autres pays par la société Zumbafitness LLC. La musique comprend quatre principaux types de variétés ;salsa, merengue, cumbia , reggaeton auxquels s’ajoutent des types de musique internationales .Certaines chansons sont composées pour la compagnie Zumba, plusieurs dvd et albums de musique ont été produits

ZUMBAMANIA:: La zumba ailleurs

Rawi, jeune mauricien d’une vingtaine d’années donne les cours chaque jour à Mont Choisy. Ici, c’est le mélange des styles : les adeptes parmi les européennes : françaises, italiennes principalement, asiatiques, africaines, mauriciennes partagent la même ferveur .Souriant, le professeur commence son cours avec « bailando » d’Enrique Iglesias. Les élèves murmurent la mélodie en singeant chaque geste du jeune instructeur. Un véritable tourbillon qui ondule, se déployant en tous sens. Juste une petite respiration, puis voici la fameuse « Zumba HE Zumba « de DJMam’s. On se déchaine, tous les quarts d’heure, une pause, une boisson et des échanges .Avec « Hella décalé »du même auteur, la frénésie reprend. A la fin quelques étirements et des applaudissements !Des futures rencontres en perspective où chacun cuisinera sa spécialité en échangeant ses recettes !

Des millions de personnes participeraient à un cours de Zumba à travers le monde ; une épidémie salutaire. Alors pourquoi ne pas essayer ? ZUMBAMANIA:

Elisabeth Cadilhon Gillon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*