SHIVARATRI 2017

SHIVARATRI 2017

SHIVARATRI 2017; Maha Shivaratri( la grande nuit de Shiva) , l ‘un des plus grands festivals célébré chaque année par les hindous à l ‘île Maurice accueille plus de 400 000  fidèles .Ils viennent , au cours de ce pélerinage apporter leurs offrandes au dieu Shiva .

SHIVARATRI 2017, Rendez-vous au lac sacré, nommé Gange Taléo à Grand Bassin, site exceptionnel hors du temps où vous êtes saisi par le calme, la beauté du lieu dans un élan de spiritualité.

SHIVARATRI 2017

SHIVARATRI 2017 : Le lac sacré

Le lac est situé dans un ancien cratère volcanique tout autour d’une région montagneuse. Le Grand bassin est également un site naturel, entouré d’une forêt où vivent des singes qui viennent picorer les offrandes : bananes et noix ce cocos. En arrivant, se dresse l’imposante statue de Shiva qui mesure 80 mètres de hauteur, tout en béton et de couleur cuivre .La cérémonie religieuse dure trois jours. Les pèlerins marchent des heures, certains depuis leur domicile à travers l’île ; d’autres utilisent leur véhicule pour raccourcir le chemin et se garent dans des parkings à cet effet. De nombreux volontaires offrent de l’eau, des jus de fruits et de quoi s’alimenter, une courte halte avant de reprendre la route. Ils chantent leurs prières, vêtus de costumes qui symbolisent la pureté; royales dans leur démarche, les femmes exhibent leur sari coloré sertis de dorures. Certains sont portés dans des chariots appelés « kanwar », faits de bois, de bambou ou de plastique, le tout décoré de fleurs, de miroirs ; chacun représente une divinité hindoue .Radja, un pèlerin explique : »pour réaliser un charriot, il faut un mois et plus; certains sont plus vastes que la rue, et perturbent le trafic mais à Maurice , il n’y a pas de problème que des solutions résolues sur place »

SHIVARATRI 2017: LA nuit divine

Les pèlerins se déploient tout au long de l’ile dans une longue parade. Une compétition est organisée pour récompenser les plus grands kanwars. Une fidèle raconte : «Le pèlerinage démarre au temple de Triolet où le prêtre hindou eut un présage, il a vu dans le lac l’équivalent du Gange. Accueillis par le prêtre hindou de grand bassin, les dévots allument une flamme dans le plateau d’offrandes et déposent fruits, fleurs sur l’autel du temple». Lors de la cérémonie, il commente les rituels dans son espace où des bougies scintillent et décore chaque visiteur d’une marque rouge vif sur le front pour le protéger. Quand le festival débute, les charriots sont plongés dans le lac, les fidèles récoltent l’eau qu’ils ramènent dans les temples où ils vont prier. La nuit, le spectacle est insolite, le lac et les pourtours sont illuminés de feux clignotants ; des prières chantent le dieu Shiva ; sa statue, couverte de lait, de miel et de beurre est immergée dans l’eau du lac sacré, le Gange des mauriciens.

Au-dessus de la colline qui surplombe le lac, un petit temple dédié à Hanouma (dieu à tête de singe)Il ne pas hésiter à monter les marches pour contempler la vue du grand bassin, grandiose !

SHIVARATRI 2017: Shiva

La légende raconte : « en survolant la terre avec son épouse Parvati, émerveillée par la beauté de l île Maurice , Shiva a laissé tomber une larme qui devint le lac sacré .Lors de la fête de Maha , la population vient s’y baigner . Shivale dieu qui porte bonheur, le plus vénéré des dieux , organise le monde .Il est à la fois le dieu du réconfort qui enlève la douleur physique et par le mental offre silence et obscurité.Il est représenté avec un troisième œil au milieu du front, symbole d’éternité et de sagesse , avec un cobra autour du cou , symbole de puissance .Il est assis sur une peau de tigre, qui représente la source créatrice. Sa monture est le taureau Nandi, à l’entrée du temple. Durant ces trois jours, l’image du dieu est partout dans l’ile, sur tous les édifices, sur les arbres. Le lendemain. Devant le temple, assis ensemble, Les plus démunis viennent lui demander aumône, protection et guérison. Que d’efforts demande l’organisation du Maha Shivaratri pour autant de pèlerins. Mais, La fédération des temples mauriciens protège le site avec de nombreuses associations qui aident au festival.

Durant leur séjour, de nombreux touristes se promènent tout autour du lac et se recueillent au temple , en laissant leur chaussures à l’entrée ; pour faire une offrande , il faut verser de l’eau sur une statue .Le lieu invite au respect ; des milliers de poissons en surface que des chats essaient d’attraper mais en vain : personne ne pêche ; tous les jours des fidèles, sur une feuille de bananier, avec le fruit au milieu et de l’encens chantent, prient et jettent leur offrande dans le lac en formulant un vœu .Shiva l’exhaussera-t-il ?

Elisabeth Cadilhon

SHIVARATRI 2017

Découvrez notre article les rives du lac titicaca:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*